Chargement Évènements
Youssef Ishaghpour
Paysage • Youssef Ishaghpour

HOMMAGE À YOUSSEF ISHAGHPOUR


Youssef Ishaghpour, théoricien (écrivain) audacieux des arts et du cinéma en particulier, était venu nous voir (“en repérages“) pour réfléchir à l’accrochage de ses photographies au Gran Lux.
Nous préparions également ensemble une programmation cinématographique, une conférence et l’édition d’ inédits. Orson Welles (l’une de nos passions communes) aurait été le cœur de ces 4 jours de cinéphilie intense.
Youssef Ishaghpour est décédé à Paris le 15 octobre 2021.

Nous vous invitons à l’exposition photographique promise et à quelques projections de films en pellicule
de W à W :
de Welles à Warhol, artiste à qui il avait consacré son dernier ouvrage.

*
Merci à l’association Les Amis de Youssef Ishaghpour.



Proche et lointain

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE DE YOUSSEF ISHAGHPOUR


Après 37 années d’un dur labeur, Youssef Ishaghpour met un point final à sa grande œuvre, Orson Welles, cinéaste, une caméra visible (1963 – 2000), Éditions de la Différence.
Aucun autre cinéaste n’a jamais suscité une monographie aussi brillante et imposante (3 Tomes, 1971 pages). Never.
En attendant la relecture sur épreuve de cette somme, Youssef Ishaghpour se promène au bord de la mer bretonne. Il a ressorti son appareil photo.
Désorienté (37 ans, et après ?), il multiplie les clichés de repérages (plusieurs centaines de pellicules diapositives), en vue d’une adaptation cinématographique improbable de Moderato cantabile de Duras.
Une sélection de ces photographies Kodachrome sera ensuite tirée selon le procédé Cibachrome, méthode de tirage photographique couleur à partir d’un film inversible (diapositive). Piqué, respect des couleurs somptueuses du Kodachrome, pérennité d’archivage…

Après quatre livres et deux expositions, ces photographies s’invitent dans l’obscurité (tenebris) du Studio du Gran Lux.

« Il faut que le vrai vide soit plus pleinement habité que le plein. Car c’est lui qui, sous forme de brume, de nuages et de souffles invisibles, porte toutes choses, les entraînant dans le processus de secrètes mutations », disaient les paysagistes chinois qui pratiquaient essentiellement le format vertical comme les photos de cette présente exposition.

  • Depuis novembre 2017, le Cibachrome n’est plus.

▎exposition du vendredi 23 septembre au dimanche 9 octobre

vernissage : jeudi 29 septembre à 18.30