Brigadoon de Vincente Minnelli
de Vincente MINNELLI






Brigadoon de Vincente Minnelli

Brigadoon de Vincente Minnelli

Brigadoon de Vincente Minnelli




BRIGADOON


USA - 1954 - MGM - Cinemascope - 35mm Ansco color - vostfr - 1h48
de Vincente Minnelli
photo : Joseph Ruttenberg
musique : F. Loewe
producteur : Arthur Freed
avec Gene Kelly, Cyd Charisse, Van Johnson, Elaine Stewart…


En voyage dans les Highlands d’Écosse, deux Américains, l’un désabusé, l’autre avide d’absolu, découvrent un village qui surgit du néant tous les cent ans, afin de se protéger des sortilèges. Soudain…

Une comédie musicale écossaise.
C’est le premier film en Cinémascope de Minnelli. A l’instar de Leone, Carpenter, Fukasaku ou McTiernan, il va devenir l’un des maîtres de ce format extra-large.
Nous sommes dans les studios de la MGM. Tout est factice, sauf les sentiments. Le rêve ou la réalité : c’est notre tarte à la crème quotidienne et le sillon de labour de Minnelli. Il est sur terre pour en découdre avec l’interprétation des rêves.

La brume se dissipe, le village prend vie, Cyd Charisse lévite et Gene Kelly est son satellite.

Devant Brigadoon on prend conscience de tout le chemin parcouru par le cinéma depuis, par exemple, cette année 1954. Aujourd’hui, cette fantaisie ne passerait la grille d’aucun studio.
Raillé, le projet finirait alcoolique sur le trottoir d’une ville du globe.
Pourquoi n’y a-t-il plus de place sur nos écrans ? La comédie musicale : quelle est cette chose ?

Cornemuses en liberté, ce vestige du passé n’a pas perdu de sa vigueur : perdrix mordorées, faisans des landes, tous alignés ou en quadrille, levons les gambettes, chantons, buvons et comme dit le proverbe écossais :
la vie sans gaieté est une lampe sans huile.
Une œuvre mélancolique.